« Helau! », « Alaaf! » Ces expressions sont représentatives pour la saison du carnaval qui se déroule en général en Février. A cette époques les gens font la fête et se déguisent avec des costumes de toutes les couleurs pour parcourir les rues. Dans certaine ville il y a des grand cortège et passe-rues.

D'où vient le carnaval ?

Même si dans certaines régions le carnaval vient d’une tradition ecclésiastique, il ne s’agit pas d’une fête chrétienne. Le carnaval a également des racines dans les coutumes païennes. Les différences régionales comme par exemple leurs dénominations « Fasching », « Fastnacht » ou « carnaval », sont basées sur des différentes sources traditionnelles.

Comment se fête le carnaval ?

Le carnaval est également fêté dans les écoles maternelles et les écoles. Les enfants se déguisent par exemple, en princesse, pirate ou superman. Leurs héros leurs servent de modèle. S'il s'agit simplement d'un déguisement inoffensif chez les enfants, cela dérive parfois á la débauche dans les pubs et les soirées.
Beaucoup de gens pensent que pendant le carnaval, ils sont autorisés à faire des choses qu'ils ne feraient pas autrement. L'anonymat y contribue également par le biais du déguisement et de la quantité d'alcool consommée. Cela peut conduire à un comportement immoral et entraine parfois des rompures de mariages. Ce comportement est clairement en contradiction avec les valeurs chrétiennes.

Dans certaines régions, telles que la Rhénanie ou la Souabe-alémaniques, il y a des passe rue avec cortèges de groupes bien définis. Tout le monde peut admirer ces cortèges du bord de la route. Ici aussi, il peut y avoir sous l'influence de l'alcool des comportements excessifs. Souvent, ce n’est que simplement une animation colorée et une fête pour toute la ville avec des confettis et des friandises pour les enfants.

Comment doit-on se comporter pendant cette période ?

Foto: Gustavo Astrade, 123rf.de

Se déguiser dans les jardins d'enfants et les écoles est généralement inoffensif. En général, on peut laisser ses enfants participer sans se soucier. Lors des fêtes et soirées, nous vous conseillons comme « Deutschland-Begleiter » de faire attention : Ne dépassez pas, par courtoisie, les limites morales contre votre gré. Vous n'avez par exemple pas besoin de boire plus que de ce que vous supportez normalement. Un « Non » est généralement accepté.

Téléchargement

Ce texte peut être téléchargé en version PDF :

Share this page

Share on FacebookShare on TwitterShare on Whatsapp

Ihr Browser ist stark veraltet

Bitte aktualisieren Sie Ihren Browser!